Aujourd’hui, les professionnels de la cartographie, et éventuellement de la topographie, n’utilisent plus des crayons et des règles pour tracer des cartes et représenter des formes sur un plan. Ils utilisent désormais un logiciel de cartographie. Celui-ci procure incontestablement des avantages, mais il faudra choisir le bon outil numérique pour une utilisation optimisée.

L’essentiel à connaître sur les logiciels de cartographie et leurs avantages

Pour de nombreuses entreprises dans le secteur de la cartographie, l’urbanisme et de la construction, utiliser un logiciel de cartographie est un passage obligé afin de faire face à la concurrence. Il s’agit d’un outil numérique permettant d’exprimer graphiquement différentes données recueillies au préalable grâce à la numérisation 3D. Un logiciel de cartographie fait aussi partie d’un Système d’Information Géographique ou SIG. Ce qui signifie qu’il permet de saisir, de stocker et d’analyser plusieurs informations en même temps avec plusieurs fonctionnalités de visualisation. Il offre également un système de gestion de base de données avec lequel chaque utilisateur peut accéder depuis n’importe quel endroit.

Avec de telles options, utiliser un logiciel de cartographie est donc un moyen de faciliter le travail de nombreux experts. Ces derniers peuvent par exemple analyser les données géographiques pour une zone de chalandise. Et à tout moment, les utilisateurs ont la possibilité de commenter, de partager et d’exporter les graphiques sur d’autres plateformes. Pour les cartographes, un logiciel dispose des méthodes de représentation et d’analyse pour accélérer leur travail : cartogramme, élévation 3D, diagramme triangulaire, etc. Pour finir, la plupart des logiciels de cartographie fonctionnent en Cloud. Ce qui signifie que l’enregistrement des données se fait en temps réel.

Les critères à tenir compte pour choisir le bon logiciel de cartographie

Afin d’analyser les données de manière correcte, il est important de choisir un logiciel qui correspond à ses attentes et surtout aux applications que l’on souhaite réaliser. D’ailleurs, tous les logiciels de cartographie ne se ressemblent pas étant donné que chaque métier à ses spécificités. Ainsi, le premier critère à prendre en compte est le niveau des paramètres du logiciel. En effet, il doit être facile à paramétrer avec plusieurs méthodes de représentation (manuelle et automatique) au choix. Ensuite, un bon logiciel de cartographie doit être simple à utiliser grâce à une interface intuitive. Les différentes étapes de numérisation et d’analyse étant déjà compliquées, le logiciel doit effectivement faciliter le reste des tâches à faire.

Troisième critère, la compatibilité du logiciel. Il faut que le logiciel de cartographie soit le plus ouvert possible, c’est-à-dire compatible avec le maximum de format présent sur le marché (xlsx, csv, txt, dbf, etc. ). Cela permet d’exporter des cartes déjà existantes grâce à l’open data. Enfin, il faudra considérer le budget au moment de faire le choix du logiciel de cartographie. Des prix chers ne témoignent pas de la qualité et de la fiabilité du logiciel. L’idéal est de faire des tests pour étudier les fonctionnalités et définir si elles correspondent vraiment à ses besoins en cartographie. Cela dit, rien n’empêche les intéressés de se renseigner auprès d’un expert en la matière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here